Top

YDNA

jeune femme afro avec une coiffure protectrice comme des tresses, un tissage ou un foulard sur ses cheveux afro, frisés et métissés

Une coiffure protectrice est une coiffure qui permet de protéger les cheveux. On l’utilise principalement pour les cheveux crépus, frisés à bouclés. Il existe différentes sortes de coiffures protectrices pour différents styles, différentes natures de cheveux et différentes longueurs. Toutes ces coiffures ont en commun de pouvoir être conservées plusieurs jours voire plusieurs semaines. L’objectif des coiffures protectrices est simple : éviter autant que possible tout ce qui abîme les cheveux crépus au quotidien. Avec une coiffure protectrice, on évite donc les manipulations, on isole les cheveux des agressions extérieures, on limite les frottements sur les oreillers, les appuis tête, les écharpes, et on prévient la casse, la sécheresse et donc les cheveux fourchus. En outre, comme elle protège les cheveux, elle favorise également la pousse.

Les coiffures protectrices ne sont pas forcément à faire tout le temps. Si vous aimez changer de tête souvent et garder vos cheveux en liberté, c’est encore possible. Elles sont au moins recommandées plusieurs fois par an, surtout dans les périodes où les cheveux sont les plus exposés : froid de l’hiver, soleil, sel de mer et chlore de l’été…

Toutefois, faire une coiffure protectrice ne veut pas dire qu’on peut ensuite laisser ses cheveux l’abandon. Elle demande de l’entretien pour garder les cheveux en bonne santé. Rien de bien sorcier ! Il existe quelques astuces et bons gestes qu’Ydna vous partage volontiers.

Hydrater et nourrir les cheveux crépus avant une coiffure protectrice

D’abord, avant de réaliser une coiffure protectrice, on prépare le cheveu au coiffage. Cela passe déjà par un soin profond hydratant et nourrissant. Sous forme de crème hydratante à appliquer des racines aux pointes, ou bien de bain d’huile, il existe différents types de masques pour les différents besoins des cheveux.

On procède alors à un soin lavant et un co-wash pour nettoyer et assainir les cheveux. Des soins hydratants et crèmes coiffantes permettent ensuite de démêler les cheveux crépus en douceur. Prendre le temps de défaire les noeuds mèche par mèche est important. C’est la meilleur façon de ne pas les casser. Vous préparez en même temps le terrain pour le coiffage.

L’hydratation des cheveux afros est une étape à prendre très au sérieux. En effet, c’est ce qui va donner de la vigueur et de la souplesse aux cheveux. Sans cela, ils sont secs, cassants, difficile à manipuler. La coiffure protectrice va alors pouvoir capturer l’hydratation et la conserver.

Préserver sa coiffure protectrice au fil des jours

Une coiffure protectrice se garde sur le long terme. Le but est justement de ne pas avoir à coiffer ses cheveux et les manipuler tous les jours. En revanche, il y a tout de même des délais à ne pas dépasser. 2 à 3 semaines, c’est parfait. Au-delà, votre cheveu se salit et étouffe, ce qui a pour effet de finalement abîmer les cheveux. On assiste alors à des pertes de cheveux conséquentes lors du coiffages et des cheveux fragilisés, rêches. 

Pour entretenir une coiffure protectrice, il est possible de faire un shampoing chaque semaine par exemple. On utilise donc plutôt un cowash qu’on applique sur les racines. Cela permet de garder le cuir chevelu sain et en forme.

Ensuite, on pense à conserver une certaine routine capillaire. Même si les soins sont moins fréquents, il est important d’hydrater ses cheveux afros. Naturellement secs, ils ont besoin d’êtres nourris régulièrement. On applique donc plusieurs fois par semaines une crème hydratante et des huiles végétales en spray sur le cuir chevelu et éventuellement les longueurs et les pointes si elles sont accessibles. On s’assure ainsi de garder des cheveux sains et de renforcer leur protection.

Laisser respirer les cheveux crépus après une coiffure protectrice

Les coiffures protectrices protègent les cheveux mais elles les sollicitent également beaucoup. C’est pourquoi, après une coiffure protectrice, on recommande de procéder à une routine capillaire complète nourrissante et hydratante.

Masque, shampoing, après-shampoing, bain d’huile, crème coiffante… On n’omet rien pour revigorer ses cheveux crépus et redessiner ses boucles.

Après un démêlage en douceur, on peut garder ses cheveux naturels pendant plusieurs jours pour les laisser respirer et libérer les tensions sur le cuir chevelu. L’idéal alors est de les couvrir d’un tissu en soie. Ceci permet d’éviter les frottements, le vent froid ou le soleil, tout en laissant le cheveu respirer. On pourra également par dessus attacher un beau foulard, headwrap ou maré tèt.

Poster un commentaire

logotype gris et bleu YDNA
YDNA propose des produits réalisés avec 99% d'ingrédients d'origine naturelle pour les cheveux afro

Reset Password